C'est l'histoire de deux copains, Jean-Luc et Claude, qui se sont connus alors qu'ils travaillaient pour l'association Equilibre. Ils avaient participé à de nombreuses missions, toutes plus exaltantes les unes que les autres.
Jean-Luc affectionnait les parcours longue distance, le casse-tête des passages de douane délicats, les pistes infernales. Seul ou en convoi il avait parcouru l'Europe de l'Est, Croatie, Russie, Arménie et l'Asie Centrale, Kazakhhstan, Turkmenistan, Kirghizistan et Afganistan.

Claude avait participé à de grands convois vers l'Arménie, la bande de Gaza ou le Kurdistan Irakien mais il gardait un souvenir ému de ses séjours en Bosnie Centrale et en Tchétchénie. Des séjours de plusieurs mois ou des liens se nouent forcément avec les populations locales.
Aussi lorsque Equilibre cessa ses activités les deux amis n'envisagèrent pas de renoncer à l'action humanitaire.

Depuis la création de Transhuma en 1998 nous sommes intervenue sur deux continents, huit pays, dans le cadre de missions d’urgences ou de développements.
Nous avons transporté au total 430 tonnes soit 1.600 m3 de matériel humanitaire

1999: C'est le temps de la guerre au Kosovo. Des milliers de personnes se réfugient en Albanie, il faut d'urgence acheminer des secours.
Ce sera la première mission de Transhuma que viennent de créer Jean-Luc et Claude pour se mettre au service de diverses ONG oeuvrant auprès des réfugiés. En raison de l'urgence et du manque de moyens financiers, Transhuma utilisait des véhicules de location.
2000: Gérard participait depuis des années aux missions des Scout de Cluses. C'est à la suite d'une rencontre avec Claude sur le port de Durres, en Albanie, qu'il décida de rejoindre la jeune association.
Il connaissait les difficultés rencontrées par diverses ONG travaillant auprès des populations subsahariennes pour acheminer leur matériel en toute sécurité et dans des délais raisonnables: ports encombrés, longueur des opérations de dédouanement, prix excessif. C'est ainsi qu'une première mission vers le Burkina Faso est mise sur pied en collaboration avec plusieurs associations.
Pour cette opération, Gérard et Jean-Luc ont vidé leurs tirelires pour investir dans l'achat d'un camion 6×4 avec le soutien d'une petite entreprise d'Annecy qui a mis ses installations à disposition pour la préparation du véhicule.
Malgré quelques difficultées dues en partie à la vétusté du matériel, le frêt fut livré en parfait état, dans les délais prévus.
2001: En remplacement du porteur de 26 tonnes, Transhuma acquiert un ensemble routier semi-remorque de 40 tonnes, l'expérience des voyages passés ayant montré que pour avoir une efficacité maximun il fallait travailler avec des véhicules de plus fort tonnage .
Ce véhicule a permis d'effectuer des missions en Europe Centrale.
2002: Plusieurs missions dans les pays de l'Est: Serbie, Roumanie, Lituanie.
Contact avec différentes associations en prévision d'une nouvelle mission vers l'Afrique.
2003: La seconde mission Afrique est mise sur pied. Vu l'insécurité d'un transit par l'Algérie, le semi-remorque est expédié par bateau jusqu'à Lome avant de continuer par la route jusqu'au Burkina. Livraison dans les différents villages où sont implantées les sept ONG partenaires de la mission.
2004: Cette année a été un temps de réflexion, de restructuration et de réorganisation. Vente de notre tracteur et de sa semi remorque qui ne correspondaient plus aux nouvelles normes européennes.
2005: Recherche de partenaires financiers pour l’achat d’un ensemble routier en vue de la réalisation d’un nouveau voyage vers l’Afrique subsaharienne.
2006: Concrétisation de partenariats.
Achat d’une semi remorque d’occasion.
Préparation du voyage à destination du Burkina Faso
Pour l’opération Chablais–Burkina, l’entreprise Bochaton frères a eu la générosité de nous prêter un tracteur MAN. Du 12 au 22 décembre, enlèvement du matériel au siège des différentes associations. Nous prenons la route le 28 décembre.
2007: Mission Burkina Faso:
Le voyage aller s’effectue sans problème. Les formalités de dédouanement nous retiennent 12 jours à Ouagadougou avant que nous puissions livrer les dons dans les différentes régions où oeuvrent les associations partenaires.
Le trajet retour se fait à vide mais nous étudions la possibilité pour l’avenir de charger de l’artisanat local utilisé par certaines associations pour leur « Marché africain ».
http://www.transhuma.org/1999-2012/burkina-2007/
2008: Nouvelle mission Burkina Faso:
Les évènements survenus en Mauritanie nous obligent à retarder notre départ. Le ministère des Affaires Etrangères français ayant décidé de ne plus délivrer la caution morale qui nous est nécessaire pour transiter par le Maroc, nous devons trouver une solution alternative. Le ministère de la Défense accepte de transporter gratuitement notre camion sur un de ses bateaux jusqu'en Côte d'Ivoire. Grosses difficultés pour les formalités dans le port d'Abidjan. La suite de la mission se déroule sans problème.
Retour par la route (la caution n'est pas exigée dans ce sens pour un camion vide).
http://www.transhuma.org/1999-2012/burkina-2008/
2009: Agrément TIR:
Pour régler les problèmes liès au transit par le Maroc, nous obtenons auprès de l'AFTRI (Association Française du Transport Routier International), l'agrément TIR. Cela nous permettra à l'avenir, d'utiliser un carnet TIR qui facilitera considérablement le passage des frontières des pays affiliés (dont le Maroc).
Une nouvelle mission au Burkina Faso et au Niger se déroule de façon très satisfaisante.
2010: En janvier:
Transhuma est partenaire de la mission Help Teranga, mise sur pied par les élèves et professeurs de l’école technique du Chablais à Thonon les Bains. Pour cette mission nous allons convoyer 90 m2 et 20 tonnes de matériels pour le développement de villages au Nord du Sénégal.
http://www.transhuma.org/1999-2012/mauritanie-2010/
En septembre:
Groupage inter-associatif à destination du Burkina Faso, pour cette mission nous œuvrons en collaboration avec 34 associations. C’est le dernier voyage pour notre ensemble routier devenu trop vieux pour rouler en Europe, il va recommencer une nouvelle vie en Afrique.
http://www.transhuma.org/1999-2012/burkina-2010/
2011: Dans le cadre de notre développement et pour répondre à une croissante demande de transports, nous avons fait l'acquisition d'un nouveau tracteur routier et d'un ensemble camion-remorque.
En octobre:
Une mission à destination de la Mauritanie avec plusieurs lieux de distributions dans le pays pour ce convoi nous sommes partenaire de l'association Médrassa du Désert.
2012: Début janvier: Une nouvelle mission de groupage à destination du Burkina-Faso.
Le convoi était composé de nos deux ensembles routiers, nous avons pu convoyer 180 m2 et 40 tonnes de matériel.
http://www.transhuma.org/1999-2012/burkina-2012/

Depuis la création de Transhuma en 1998 nous sommes intervenue sur deux continents, huit pays, dans le cadre de missions d’urgences ou de développements.
Nous avons transporté au total 430 tonnes soit 1.600 m3 de matériel humanitaire
.